le premier moniteur OLED de Samsung est là !

Le stand de Samsung attire le regard dans les allées de l’IFA 2022 ! Hormis l’énorme et immanquable Odyssey Ark, Samsung y présente son Odyssey OLED G8 : ce n’est ni plus ni moins que le premier moniteur gaming OLED du fabricant.

Une nouvelle entrée dans la gamme Odyssey qui sera mise sur le marché avant la fin de l’année.

Samsung Odyssey OLED G8 © Colin Golberg

Le moniteur Samsung à la sauce QD-OLED est enfin là

Après le lancement en fanfare de la technologie QD-OLED en début d’année à l’occasion du CES, Samsung poursuit sur la route de l’innovation en matière d’affichage en dévoilant désormais son Odyssey OLED G8.
Jusque-là réservée au téléviseur QN65S95B, la technologie QD-OLED a toutefois fait parler d’elle et montrer ses capacités. Sony l’a par exemple adoptée pour son téléviseur Bravia A95K, tandis qu’Alienware n’a pas mis longtemps à emprunter cette dalle afin de développer son AW3423DW, un écran gaming incurvé de 34 pouces qui promet une expérience immersive sans faille.

L’Odyssey OLED G8, dont le nom de code est « G85SB », reprend d’ailleurs quasiment toutes les caractéristiques du moniteur Alienware. Il s’agit d’un moniteur de jeu de 34 pouces (au format 21:9 avec une définition de 3 440 x 1 440 pixels) avec un refresh rate de 175 Hz qui associe OLED et Quantum Dot et fait la promesse d’un temps de réponse au plus bas (0,1 ms). L’écran reprend bien sûr les promesses de cette variante de l’OLED, notamment au niveau de la colorimétrie avec une couverture DCI-P3 annoncée à 99,3 % et du contraste avec un rapport « quasi infini ».

Samsung Odyssey OLED G8 © Colin Golberg

© Colin Golberg pour Clubic

Le rapport de courbure de 1800R est bien plus léger que celui de l’Odyssey Neo G9 ou même de l’Odyssey G7 avec leur courbe 1000R, l’effet d’immersion procuré semble toutefois intéressant d’autant qu’une courbe plus légère permet sans doute de conserver de meilleures propriétés pour la bureautique. Enfin, l’écran est certifié VESA DisplayHDR 400 True Black et AMD FreeSync Premium.

Connectiques et fonctionnalités

Samsung compte bien différencier son offre grâce à la compatibilité avec SmartThings. L’écran fonctionne comme un « centre de divertissement complet » selon le fabricant. Il sera donc possible de piloter ses appareils domotiques depuis l’écran, mais aussi de l’utiliser via Smart Hub afin d’accéder aux services de streaming habituel comme Netflix, Disney+, YouTube et ainsi de suite. Enfin, le Samsung Gaming Hub permettra quant à lui de profiter de divers services de Cloud gaming (Xbox, GeForce NOW, Stadia, etc.). La connexion avec un PC n’est donc pas obligatoire pour jouer sur cet écran, une connexion internet suffira.


En revanche, on se pose quelques questions sur le choix des connectiques pour cet Odyssey G8. On y retrouve en effet de l’HDMI 2.1, de l’USB-C et du Mini-DisplayPort. Où diable est passé le DisplayPort dans sa taille normale ?!

Prix et disponibilité

Le Samsung Odyssey OLED G8 sera disponible à partir du quatrième trimestre 2022. Son prix de vente n’est pas encore connu, mais il ne devrait pas être très loin de celui de l’Alienware AW3423DW commercialisé aux alentours de 1 300 euros.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.